New York: trois musées d’art, trois restos et un...

Le Honduras de l’ouest

28 septembre 2013 Comments (0) Amériques

Puebla, une ville-musée fébrile

 

Ce reportage a été réalisé grâce à l'hospitalité de l'hôtel Meson Sacristía de la Compañía et l'invitation de l'Office du tourisme de la Ville de Puebla

Article publié dans :
logo_lapresse

Je vais souvent à Puebla. Elle me rappelle Florence, en Italie. J’y ai vu des trésors baroques éclatants dans ses églises coloniales. J’ai été mystifié en apercevant les milliers de livres dans leurs rayons de bois sculpté de la plus vieille bibliothèque des Amériques. Au restaurant, je déguste toujours un bon mole poblano servi dans la célèbre céramique appelée talavera. Et j’adore ce rituel de la promenade du soir au Zócalo, cette place centrale où se mélangent musiciens, amuseurs publics et familles dans le décor illuminé et grandiose de la Puebla des Anges.

La ville de Puebla est située au coeur du Mexique, dans l’État de Puebla. Elle s’étale sur un vaste plateau à environ 2150 mètres d’altitude, bordé à l’ouest par les imposantes silhouettes des volcans Popocatepetl (5400 m) et Iztaccihuatl (5200 m). Ces montagnes séparent Puebla de la vallée de México, distante de 120 km. La zone métropolitaine de Puebla est la quatrième au Mexique avec plus de 2,7 millions d’habitants. La région fut habitée par différents groupes précolombiens et le vestige le plus connu est la grande pyramide de Cholula. Après la conquête du Mexique par Cortés, l’autorité coloniale souhaitait la création d’une communauté d’immigrants espagnols, à mi-chemin entre le port de Veracruz et la récente ville de México. Le premier établissement de Puebla, fondé le 16 avril 1531, fut réduit en boue par des pluies diluviennes. Les colons la reconstruisent et une charte royale du 20 mars 1532 la baptise officiellement Puebla de los Ángeles

Le plan de la cité fut tracé à partir d’une place centrale appelée le Zócalo et en un quadrillage de blocs rectangulaires, orientés à 24° nord pour protéger les rues des rayons du soleil et dévier les vents dominants. Au fil des siècles se sont édifiés des bâtiments magnifiques qui constituent un vaste centre historique de 2619 monuments répartis dans 391 blocs, inscrit en 1987 au Patrimoine de l’humanité de l’UNESCO. Je vous propose de découvrir l’histoire de Puebla par la visite de quelques incontournables.

Lire la suite de l’article publié dans Le Soleil

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *